SIEGE: Jour 4

Publié le par frangey

 

Ca caille ce matin!!!

 

Lecture des messages sur le mail:

Mail de Mme la sénatrice Brigitte Gonthier-Maurin:

 

Bonsoir,

 

Vous trouverez ci-joint le communiqué de presse annonçant le moment de solidarité organisé demain à 11h ainsi que la lettre adressée par Mme la sénatrice Brigitte Gonthier-Maurin au Ministre Besson.

 

Bon courage pour ce soir.

 

Désolé, on ne peut pas lier la lettre au blog, mais on peut vous dire que cela fait plaisir d'être soutenu par une sénatrice.

Ci dessous, le communiqué de presse:

 

Communiqué de presse

22 septembre 2011

 

 

Les élus et militants communistes, socialistes et écologistes des Hauts-de-Seine appellent à un grand moment de solidarité demain, vendredi 23 septembre entre 11h et 13h avec les 12 salariés de la cimenterie Lafarge de Frangey-Lézinnes, en grève de la faim depuis le mardi 20 septembre pour s'opposer à la fermeture de leur usine.

Rendez-vous est donné devant le siège social du groupe Lafarge au 5 Boulevard Louis Loucheur à Saint-Cloud pour manifester notre solidarité aux 12 grévistes.

 

Je pense qu'on va avoir du monde vers midi! Merci encore.

 

08h30: arrivée en fanfare de Delphine, Viviane, Jean-Luc, Philippe et Manu.

Pareil, ça fait plaisir de voir des potes de l'usine. Pose de la banderolle dans les 5 minutes qui suivent!

 

09h00: France 3 Ile de France vient réaliser un reportage sur nous. Interviews, prises de vue s'enchainent jusqu'à 10h20.

 

On passe sur LCI, c'est déjà bien!

 

 

 

La rumeur de la matinée

 

En usine, JF JACQUET, notre directeur raconte qu'on est rapprovisioné en Coca-Cola et en eau sucrée et qu'on met du sucre dans le café!

Florent appelle JACQUET qui lui explique que c'est Jérome IBANEZ qui lui a dit cela et qu'il ya même un communiqué interne!

On appelle Jérome IBANEZ, qui descend et nous dit qu'il n'est pas au courant et qu'il appelle immédiatement JACQUET.

5 minutes plus tard, Jérome IBANEZ et Karen CAGIN redescendent. Jérome IBANEZ nous demande de ne pas le filmer, on respecte son choix et on ne filme pas sa réponse. Il nous explique qu'il n'a jamais dit cela, qu'il y a effectivement un communiqué interne suite au CHSCT extraordinaire qui a eu lieu hier et qui explique que des boissons sucrées sont à disposition à l'intérieur du siège.

Nous sommes tous très choqués par cette situation et on demande donc un démenti de la part de Jacquet au niveau de l'usine.

Chose faite quelques minutes plus tard à l'usine...

 

Les élus devant le Siège

 

11h00: Arrivée de Brigitte Gonthier-Maurin, sénatrice et 1ère secrétaire du PCF92, et des conseillers municipaux communistes de Suresnes.

 

Mr GUILLEN descend nous rendre visite.

 

 

Présence devant le siège de:

Roland MUZEAU, député, 1er adjoint au Maire de Gennevilliers

Jacqueline FRAYSSE, députée de Nanterre-Suresnes

Patrice LECLERC, conseiller général des Hauts de Seine

Pascal BUCHET, maire de Fontenay aux Roses, conseiller général et 1er secrétaire du PS92

Alain MONTET, Jacques MARILOSSIAN et Christiane SOUSTRE, conseiller municipaux PS de St Cloud

Jacques CELET, responsable Ligue des droits de l'homme à Nanterre, membre de l'UL CGT et Gauche Unitaire

André GATTOLIN, Europe Ecologie les Verts

Julien SAGE, maire adjoint de Nanterre

 

Une discussion commence entre les politiques présents sur place et GUILLEN.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais Guillen qui a quelques petits soucis de communication, préfèrerait discuter à l'intérieur, sans caméra!

 

 

 

Le Parisien fait un nouvel article sur nous qui paraîtra demain matin.

 

La dernière de la direction: Il nous ont trouvé une psychologue indépendante rien que pour nous!

 

Pour finir la journée en beauté, un message de soutien des grévistes du siège vers ceux de Frangey avec une dédicace spéciale de Jojo!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean-marie bardet 25/09/2011 22:47


re-bonsoir les gars! merci a vous tous encore pour votre determination! votre exemple est fort; nous sommes avec vous, et nous savons que vous avez raison de mener cette bataille, fondée contre
cette décision de fermeture. votre direction va perdre, mais a perdu déja beaucoup de crédibilité... restez en bonne santée, et à bientot chez nous avec vous,souriants,grace à votre action.